Le jeûne chrétien : un état de faiblesse qui nous rend fort !

Aujourd’hui, le jeûne revient à la mode : pour maigrir, pour soigner, pour retrouver de la vitalité, mais aussi pour méditer ou pour optimiser sa connexion spirituelle. Mais dans les grandes religions, le jeûne est mis en avant depuis des millénaires.

Nous pouvons le voir notamment dans la Bible. Jésus nous invite à jeûner régulièrement. Lui-même a pratiqué le jeûne dans le désert pour se préparer à son ministère et résister aux tentations du diable. Jésus a enseigné sur le jeûne chrétien et il n’a pas dit « si » vous jeûnez mais « quand » vous jeûnez, ce qui implique que la pratique du jeûne est quelque chose de courant et normal dans l’esprit de Jésus.

De plus, cette pratique était déjà courante chez les juifs. Il existe de très nombreux exemples de jeûnes dans l’ancien testament. Le jeûne doit donc faire partie de notre vie chrétienne.

Comment différencier le mauvais jeûne du jeûne chrétien ?

La Bible met en garde contre le mauvais jeûne qui est hypocrite et vaniteux et nous enseigne aussi ce qu’est le véritable jeûne selon les critères de Dieu.

Le mauvais jeûne dans la bible, c’est le jeûne de celui qui le fait pour se montrer, pour qu’on admire sa piété, pour qu’on pense qu’il est plus vertueux. Le mauvais jeûneur se donne ainsi bonne conscience et pense que Dieu va le bénir pour ses efforts religieux, mais c’est oublié que la grâce ne se mérite pas !

On ne peut pas faire du chantage à la bonne conduite avec Dieu.

Certains vont vouloir jeûner toujours plus longtemps, toujours plus dur pour impressionner leur entourage.

Ils vont expliquer à quel point les jeûnes leur donne de la puissance spirituelle ! Ils donnent l’impression d’être dans une compétition du meilleur chrétien jeûneur !

Le bon jeûne est au contraire une démarche d’humilité. Le but est de se décentrer de soi-même et de prendre du temps pour faire du bien aux autres et pour se rapprocher de Dieu.

Le jeûne chrétien, c’est rechercher le cœur et la volonté de Dieu, en toute intimité, et faire de son royaume et de sa justice notre priorité.

Jésus nous promet alors que toutes choses nous serons donnés en plus, c’est-à-dire que nos besoins seront comblés par Dieu.

Le jeûne chrétien, c’est reconnaître ses limites et sa dépendance de Dieu, c’est arrêter de chercher des solutions par soi-même, par ses propres forces.

Le jeûne chrétien est avant tout un état d’esprit !

Comment pratiquer le jeûne chrétien ?

Si c’est un état d’esprit, on peut comprendre que le jeûne chrétien n’est pas vraiment une question d’abstinence totale de nourriture.

Donc vous pouvez jeûner en continuant à vous alimenter si vous avez des problèmes de santé ou que vous êtes trop fatigué pour faire un jeûne strict. Le jeûne chrétien est pour tout le monde !

La restriction alimentaire est plus un symbole qui montre qu’on ne se préoccupe plus de nous-même et de nos besoins. Il permet à la fois de se libérer du temps et pourquoi pas, de donner l’équivalent de notre repas à une personne dans le besoin.

Mais il existe bien d’autres façons de mettre nos besoins de côté et de libérer du temps pour Dieu et pour notre prochain. Nous pouvons le faire en ne cuisinant pas, par exemple avec une mono-diète de pommes ou en consommant des jus de légumes préparés en avance.

Nous pouvons aussi jeûner de nos activités les plus chronophages (qui prennent du temps), bonnes ou mauvaises. On peut ainsi jeûner des réseaux sociaux ou de la TV.

Le temps libéré pourra servir à prier, méditer la parole de Dieu, écouter de la louange ou encore prendre des nouvelles de nos proches, encourager des personnes en difficulté, les écouter, leur rendre service.

Le jeûne chrétien est aussi l’occasion de faire des actes de bonté : un don financier aux pauvres, offrir à manger à un SDF, donner des objets ou des vêtements dont on ne se sert plus.

Pourquoi pratiquer le jeûne chrétien ?

Le jeûne chrétien permet de nous focaliser à nouveau sur Dieu et son amour pour nous.

Jésus nous promet bien une récompense pour notre jeûne, mais ce n’est pas le jeûne qui la procure, mais l’état d’esprit dans lequel nous le pratiquons.

Quand par le jeûne, nous exprimons notre impuissance personnelle et notre dépendance totale à Dieu, notre jeûne focalise notre attention sur la puissance et la gloire de Dieu, sur sa grandeur face à notre petitesse, sur sa toute puissance face à nos limites.

Et la récompense est là : Dieu est glorifié en nous et quand nous proclamons à ce point notre confiance en lui, alors il peut nous utiliser pour des choses incroyables.

Beaucoup de réveils spirituels, d’élans missionnaires, de délivrances et de victoires spirituelles ont commencé par un jeûne.

Alors, n’hésitez plus à pratiquer le jeûne chrétien régulièrement !

Pour aller plus loin…

Vous pouvez lire le chapitre 58 d’Esaïe qui concerne le jeûne que Dieu approuve.

Vous pouvez aussi lire les enseignements de Jésus sur le jeûne chrétien dans Luc 18:9-14, Matthieu 6:16-18 ou encore Matthieu 9:14-17.

Les jeûnes les plus connus de la bible sont le jeûne du serviteur d’Abraham pour trouver la femme d’Isaac, les deux jeûnes de 40 jours de Moïse avant de recevoir la loi de Dieu.

Le jeûne d’un jour de Josaphat et de son peuple pour demander le secours de Dieu face à 3 armées.

Le jeûne des ninivites et même de leurs animaux pour se repentir suite à la prédication de Jonas.

Le jeûne de David également pour se repentir et demander la vie sauve de son fils conçu dans le péché.

Le jeûne de 3 jours d’Esther et du peuple hébreu pour échapper au complot d’Haman.

Les jeûnes d’Esdras puis Néhémie pour demander la protection de Dieu et le pardon des péchés du peuple.

Les jeûnes et prières de Daniel.

Les jeûnes de 40 jours de Jésus puis Paul, avant de démarrer leurs ministères respectifs ou encore le jeûne des anciens d’Antioche.

Vous pouvez aussi lire les excellents livres (liens affiliés) « Disponible devant Dieu » de Yan Newberry et « Jeûner : nourrir notre faim de Dieu par le jeûne et la prière » de John Piper pour approfondir le sujet.

Enfin, découvrez nos conseils pratiques pour jeûner dans notre article : Comment jeûner ? Conseils pratiques pour les chrétiens.

Que Dieu vous bénisse !

Siméon Rafinesque

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *